La rentrée en petite section !

Ca y est, on a dit au revoir à la nounou ou à la crèche et voici venu le moment de l’entrée à l’école.

Nouvel emploi du temps, nouvelle organisation à mettre en place, nouvelles personnes à qui confier votre enfant….toutes ces nouveautés feront qu’un temps de tâtonnements sera nécessaire au début, pour tous.

Même si votre enfant était déjà en collectivité, la disponibilité des adultes et le nombre d’enfants sera diffèrent à l’école.

L’entrée à l’école ou le passage dans l’inconnu

Cette rentrée est faite de nouveaux enjeux, d’inconnus pour vous comme pour lui. 

« Comment va se passer la première journée ? », « Va-t-il pleurer ? », « Est-ce qu’il va retrouver des copains ? »

Souvent d’ailleurs, il vous a entendu, pendant l’été, parler de vos inquiétudes, en particulier en ce qui concerne la propreté. D’ailleurs, tout le monde vous l’a demandé, « est-il propre ? »

Alors tout d’abord, montrez-lui que vous avez confiance en lui et que vous le sentez « prêt » pour l’école. Si vous l’y mettez, c’est qu’il en a les capacités. Les capacités à entrer en relation avec l’autre, les capacités à apprendre le monde, les capacités à aller bien, même sans vous. Il doit sentir cela dans vos gestes, dans votre ton, dans votre regard. Il doit sentir que, vous aussi, êtes prêt à le voir grandir.

Chez la nounou ou à la crèche, il était encore tout petit, accompagné lors des soins et, ce sont les adultes qui vous racontaient sa journée.

Tout cela maintenant, il va le faire seul. Immense étape et votre rôle de parent est de le guider sur ce chemin, de lui donner confiance en lui.

Comment le préparer ?

Voici quelques clés pour l’y aider :

– Racontez-lui la rentrée. Que va-t-il se passer lors de cette journée ? Qui va-t-il voir ? Qui viendra le chercher ? On appréhende mieux ce que l’on connait. Pour l’y aider, vous pouvez jouer les séparations avec des peluches par exemple.

– Rendez ce lieu « concret » pour lui. C’est l’inconnu qui est angoissant pour l’enfant. Donc, n’hésitez pas à passer devant l’école, à lui parler du toboggan de la cour, à lui montrer des photos de l’établissement. Pas pendant tout l’été, mais une semaine avant, vous pouvez commencer cela.

– Expliquez-lui ce que l’école va lui permettre de faire, de devenir. Car l’école c’est avant tout devenir un citoyen, un être de savoir. L’école est un lieu où il va apprendre des choses qui, petit à petit l’aideront à tracer son chemin de vie.

– Certains matins seront plus difficiles que d’autres car il n’a pas envie de se séparer de vous. Si vous sentez que les séparations peuvent être difficiles, proposez-lui un objet de transition, un doudou, une dose d’amour de @pipouette_ à glisser dans sa poche, un cœur au creux du poignet. Anticipez cela en trouvant avec lui quelque chose qui pourra lui faire du bien.

– Ne focalisez pas sur cette histoire de couches. On ne va pas à l’école que pour faire pipi sur les toilettes. En petite section, les passages aux toilettes sont très fréquents. Evitez juste de lui mettre une salopette ou un vêtement difficile à enlever.

– Parlez avec lui de ses craintes, écoutez ses questions et prenez le temps d’y répondre. Vous êtes son référent principal, son guide. Nommez ses émotions, il arrivera ainsi petit à petit à les reconnaitre.

On partage les moments ensemble

Il est parfois difficile d’accompagner nos enfants dans leurs émotions quand ils nous racontent des faits qui se sont passés dans la journée et auxquels nous n’avons pas assisté … 

Être en vacances, passer du temps ensemble, partager des moments, permet aussi d’être sur place, avec eux, quand ils vivent des choses qui leur procurent des émotions, et donc de pouvoir y répondre sur le coup. C’est un gain de temps important, et bien sûr, de réassurance incroyable pour l’enfant !

Vous pouvez alors répondre directement à ses attentes, l’écouter, se mettre à sa hauteur, et trouver les réponses ajustées à ce qu’il ressent, puisque vous avez assisté à la scène. C’est souvent beaucoup plus facile pour vous à décoder et pour lui ou elle de se faire comprendre … tout le monde y gagne !

Vous l’aurez compris, parler des émotions est LA bonne idée de vos prochaines vacances, et nous serions très heureux de pouvoir vous y accompagner. Alors n’oubliez pas Pipouette dans votre valise, et passez de très beaux moments avec vos enfants !

Et surtout, chers parents, derrière la grille, essayez de retenir vos
larmes. Sinon quel message lui donnez-vous ? Que cet endroit est horrible ? Que sa journée loin de vous va être difficile ? Comment à ce moment-là, voulez-vous qu’il apprécie sa journée alors que vous avez l’air si inquiet ?
Alors souriez, tout va bien se passer, pour vous, comme pour lui !
Il entre à l’école de la vie !

Quelques livres à lui murmurer le soir pendant cette période :

– « L’école de Léon » de Serge Bloch

– « Mon ami » d’Astrid Desbordes et Pauline Martin

– « Le livre va à l’école » de Vincent Bourgeau et Cédric Ramadier

– « La rentrée des mamans » de Jo Hoestlandt

– « L’école , moi j’irai pas » de Marie Paruit

La rentrée en petite section ! 1

Vous aimerez aussi

0 Comments for “La rentrée en petite section !”

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.