Comment expliquer les formes d’Amour à nos enfants ?

Et si on parlait “Amour” ? ❤️ 

Quand on commence à aborder le sujet de l’amour avec ses enfants, il n’est pas toujours évident de décrire ce sentiment, et encore moins les différentes formes qu’il peut prendre. En effet, on dit aussi bien qu’on “aime ses ami.es”, qu’on “aime ses enfants ou ses parents”, qu’on “aime son amoureux.se” … Comment s’y retrouver pour les plus jeunes ?

Tentons d’y voir un peu plus clair et de les définir de manière abordable.

L’amour amoureux

C’est tout de suite à lui qu’on pense quand on utilise le mot “Amour”. Il désigne à la fois l’aspect romantique d’une relation que l’aspect plus physique, du désir. Il instaure une notion d’attirance physique, exempte des autres formes d’amour. 

Pour l’exprimer à un enfant, on peut lui dire que c’est ce qu’il ou elle ressent quand il a tout le temps envie d’être avec l’autre, de lui prendre la main, de l’embrasser. Qu’on a l’impression que c’est “plus fort que nous”, que c’est imprévisible et que cela ne se commande pas. Et souvent, on ressent ça pour une seule personne, qui a quelque chose de spécifique pour nous. 

On peut ressentir aussi tout un tas de sensations physiques quand on pense à cette fille ou à ce garçon spécial.e ; on a le cœur qui bat plus vite, on se sent rougir, on peut avoir les mains moites et être intimidé.e … et c’est tout à fait normal !

Cela peut aussi être un très bon moyen d’aborder un sujet parfois délicat pour les enfants : l’amour amoureux va aussi faire naître d’autres émotions moins agréables, comme la colère, la jalousie, la tristesse, la déception … et ne les empêche pas. L’avoir en tête permettra notamment que l’enfant ne s’inquiète pas outre mesure s’il entend ses parents en couple se disputer par exemple. Expliquer que ce n’est pas parce qu’on se dispute qu’on ne s’aime pas ou qu’on ne s’aime plus. Parfois oui, mais parfois pas du tout. Lui faire comprendre que les disputes font partie de la vie … et de l’amour ! 

Comment expliquer les formes d'Amour à nos enfants ? 1

L’amour amitié

Voilà un autre type d’amour qui sera très présent dans la vie de votre enfant : l’amitié. Il est celui qu’on ressent pour ses amis, il intègre les notions d’entraide, de soutien, d’estime réciproque. Il y a une dimension de partage et d’échange très forte.

Vous pouvez en parler simplement à votre enfant en prenant des exemples autour de vous ou de lui.elle. A partir de 6-7 ans, vous pouvez également introduire la notion d’empathie et de respect mutuel. Qu’il est aussi important d’être écouté.e et soutenu.e que d’écouter et de soutenir. Lui parler de la confiance également, d’apprendre à s’excuser et à éviter les trahisons. 

Il peut être aussi l’occasion de lui rappeler qu’on n’est pas forcément ami.e qu’avec des gens qui nous ressemblent. Que la différence et les complémentarités sont de merveilleuses choses pour être ami.es !

 

Comment expliquer les formes d'Amour à nos enfants ? 2

 

L’amour filial

Celui-là est assez simple à aborder avec votre enfant puisqu’il vous concerne tous.tes les deux. Il s’agit de l’amour entre parents et enfants, et par extension l’amour au sein d’une même famille (grands-parents, frères/soeurs, etc.). Il y a dans cet amour une dimension de loyauté et d’engagement. 

En parlant de ce type d’amour-là, il peut être important d’insister sur le fait que c’est un type de relation qu’on ne choisit pas, et que nous ne sommes pas obligé.es d’investir à outrance. En d’autres termes, que l’enfant ne se sente pas obligé.e d’ “aimer” ses frères et soeurs, ses grands-parents, ses oncles et tantes, sous prétexte qu’ils sont de la même famille. Même s’il y a de grandes chances pour qu’il les aime profondément, il est très important de faire comprendre à l’enfant qu’il.elle est libre de ressentir ce qu’il.elle ressent. 

On n’est pas obligé.e de vouer toute sa vie un amour inconditionnel à ses parents, ses frères et soeurs ou ses grands-parents. Et même s’il est souvent difficile pour un père ou une mère de tenir ce discours, ayez en tête qu’il servira à votre enfant pour toute sa vie, et qu’il le libèrera d’un poids énorme quand il se disputera avec son frère et sa soeur !

Avant d’aborder la quatrième sorte d’amour qui est un peu à part, il nous paraît important de nous arrêter sur un point. Parler d’amour avec son enfant, qu’il soit amoureux, amical ou filial, peut être un excellent moyen de parler aussi d’intimité, de consentement, de ce qui peut être fait ou non en fonction de l’amour que l’on ressent. 

La prévention passe aussi par ce genre de discussion très simple et par des petites phrases faciles à dire comme “Tu sais, personne ne peut faire avec ton corps quelque chose dont tu n’auras pas envie”, ou bien “Personne n’a le droit de te toucher ou de t’embrasser si tu n’en as pas envie”, ou encore “Si quelqu’un te dit qu’il n’a pas envie que tu l’approches, que tu le touches, que tu l’embrasses, tu dois le.la respecter et ne surtout pas le faire.” Ces mots marquent sans effrayer, et à force d’être répétés, finissent par être parfaitement intégrés et à agir préventivement !

 Comment expliquer les formes d'Amour à nos enfants ? 3

 L’amour universel

Cette sorte d’amour est plus abstraite et par conséquent plus difficile à aborder avec un enfant, mais pourquoi pas ! Elle concerne tout ce qui touche à l’amour de l’Autre, l’humanisme. Il peut avoir une dimension spirituelle qu’il n’est pas aisé d’aborder avec son enfant, mais vous pouvez rester assez général et introduire la notion de générosité, d’empathie, d’inconditionnel. 

Quoi qu’il en soit, vous ressentirez peut-être le besoin de vous aider de supports pour en discuter avec vos enfants. 

Vous pouvez opter pour un livre bien fait : L’amour et l’amitié, collection Mes p’tites questions

Et bien sûr pour notre Pipouette, son visage Amour et ses petites doses d’amour à disséminer partout au quotidien ! 

Vous aimerez aussi

0 Comments for “Comment expliquer les formes d’Amour à nos enfants ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.